0 livres / 0.00

« Nico The End... » de Pierre Lemarchand

10.50

Image of « Nico The End... » de Pierre Lemarchand
  • Image of « Nico The End... » de Pierre Lemarchand

Feuilletez un extrait : https://fr.calameo.com/read/005922607087e6e4d1b80

« On entre dans cette « discogonie » documentée et poétique à pas feutrés et on se laisse envelopper par autant d’informations et d’amour pour la chanteuse et musicienne au destin tragique. » Christian EUDELINE, VINYLE & AUDIO

« À sa manière si subtile et si personnelle, Pierre Lemarchand ne perce aucun mystère dans l’ombre de l’icône Nico ; au contraire, il en construit d’autres et ouvre des facettes inédites et sensibles. » Grégory BODENES, Benzine Magazine

« Pierre Lemarchand, n'a pas son pareil pour mixer dans un même geste une érudition folle avec un affect enrobant dont la sincérité ne laisse aucun doute ... Une chose est certaine, vous ne serez pas tout à fait la même personne après avoir lu ce livre ... Ne serait-ce pas là une des définitions possibles de l'art ? » Pascal COLIN, Le Village Pop

« Formidablement documenté et merveilleusement bien écrit. » Louis TEYSSEDOUX, Soul Kitchen

« Le livre aide à mieux voir et à mieux écouter. Quand les larmes ne vous embuent pas les yeux, sans doute est-il possible d’entrevoir quelque chose. La trace d’un secret. L’ombre d’une vie. » Benjamin BERTON, Sun Burns Out 

« L’analyse instrumentale et sentimentale de chaque titre de l’album The End... montre autant de délicatesse que de subtilité. » Sophie ROSEMONT, Rolling Stone

« Les qualités littéraires de l'auteur rouennais, sa sensibilité et sa délicatesse infinies, en font probablement le témoin et passeur idéal pour (re)découvrir une œuvre sombre et lumineuse à la fois. » Hugues BLINEAU, Pop News

« Pierre Lemarchand se fait le témoin d’un monde impénétrable, tentant d’approcher cette figure mystérieuse, se laissant traverser par l’obscure lumière qui se dégage de sa musique. De sa plume fine et sensible, il nous entraîne dans sa quête qui prend la forme d’une élégie... » Magali CHINASKI, Addict Culture

« Le requiem de Nico a trouvé son chantre. » Serge CHAUVIN, Abus Dangereux